FORMATIONS INITIALES

BAC PRO AMA

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL

ARTISANAT ET MÉTIERS D'ART

Option Communication Visuelle Plurimédia

  • EN BREF
  • PRÉSENTATION
  • ORGANISATION
  • RECRUTEMENT
  • MÉTIERS VISÉS
  • ET APRÈS ?

Objectif :

Le titulaire de ce baccalauréat professionnel participe à la création de supports de communication visuelle imprimés et plurimédia dans les secteurs de la publicité, de l’édition et du multimédia.

Public concerné :

  • élèves de 3e générale, 3e prépa-pro, 2de Générale ou 2de Bac pro (réorientation)

Qualités requises :

  • une sensibilité à l’art et aux domaines de la création en général ;
  • un sens esthétique affirmé et une bonne perception visuelle ;
  • une ouverture d’esprit et une vive curiosité ;
  • des aptitudes au dessin et à l’expression plastique ;
  • un esprit d’analyse et de synthèse.

L’élève participe à la création et à la réalisation de projets de communication visuelle imprimés et plurimédia dans les secteurs de la publicité, de l’édition et du multimédia.

Par sa culture, sa sensibilité esthétique et son sens des responsabilité, il peut engager une réflexion créative partagée et proposer des pistes créatives pour la conception de projets. Il est également responsable de la cohérence graphique attendue de tous les produits de communication graphique.

Il est amené à réaliser des croquis d’intention, des illustrations préparatoires à l’aide de techniques traditionnelles, dans la conception d’un projet. Il doit aussi être capable de réaliser des projets graphiques associant la connaissance et la pratique des techniques de réalisation informatique.

Depuis 2013, le Bac Pro AMA s’est enrichie d’une section européenne. Ainsi, les élèves bénéficient d’une heure supplémentaire d’anglais par semaine et d’une heure d’enseignement professionnel, dispensée en anglais,  grâce au dispositif de la Discipline Non Linguistique (DNL).

Cette formation apporte :

  • l’évaluation des enjeux et de la faisabilité d’une commande, d’un cahier des charges ;
  • la compréhension des étapes d’une démarche créative ;
  • les compétences nécessaires à la réalisation de pré-maquettes dessinées ;
  • l’utilisation d’outils numériques de conception graphique ;
  • la présentation de ses projets de communication visuelle ;
  • la communication avec ses responsables et le client ;
  • l’utilisation d’un langage professionnel.

Objectifs :

  • développer sa culture générale, artistique et technologique ;
  • enrichir sa curiosité sur tous les champs de la création ;
  • faire preuve d’autonomie, d’esprit d’initiative et de communication.

Enseignement professionnel : 14 heures par semaine

  • pratique plastique et graphique ;
  • studio atelier graphique ;
  • studio infographie ;
  • studio photo-vidéo ;
  • typographie et mise en page ;
  • histoire des arts.

Enseignement général : 16 heures par semaine

  • mathématiques ;
  • sciences physiques ;
  • lettres ;
  • histoire/géographie ;
  • anglais (+ 1 h en classe européenne) ;
  • économie / gestion ;
  • éducation artistique ;
  • PSE ;
  • EPS.

Les étapes clés :

  • 3 périodes de formation en entreprise (22 semaines au total) ;
  • la validation des acquis professionnels en cours de formation ;
  • en Terminale, le questionnement postBac avec l’orientation sur «Parcoursup».

Procédure

La candidature s’effectue uniquement via AFFELNET, l’application d’affectation de l’Education Nationale. Il est fortement conseillé de s’inscrire auparavant dans la procédure PassPro. Cette procédure permet d’organiser des entretiens de motivation pour les filières sélectives. Ces rencontres ont pour but d’informer les élèves des différents métiers préparés au sein de la chaîne graphique et de vérifier leur motivation. En cas d’avis favorable, des points supplémentaires comptent dans la procédure d’affectation. Certains élèves choisissent d’effectuer un mini-stage au lycée pendant leur année de troisième afin de mieux se familiariser avec les formations et de pouvoir choisir en connaissance de cause. Les mini-stages sont ouverts dès le mois de novembre.

Qui peut candidater ?

La candidature à l’inscription en classe de 3e, de  3e prépa-pro, de 2de générale ou professionnelle (réorientation).

Les phases de recrutement :

  • Deux sessions d’entretiens PassPro sont organisées : une, début avril, la dernière début mai.
  • Une phase de saisie de vœux dans AFFELNET fin mai.
  • Une phase d’affectation par AFFELNET fin juin.
A noter : Ce sont les établissements d’origine (collège ou lycée) qui saisissent les demandes d’entretien dans PassPro puis les vœux dans AFFELNET.

L’intitulé de l’emploi est variable selon les entreprises. On retrouve le plus souvent les intitulés suivants :

  • maquettiste ;
  • agent d’exécution graphique ;
  • infographiste 2D, 3D ;
  • assistant de conception PAO ;
  • opérateur graphiste multimédia ;
  • graphiste.
On pourra envisager, après quelques années d'expériences professionnelles, d'accéder à des fonctions managériales ou bien devenir indépendant (freelance).

Poursuite d’études

Le bac. pro a pour premier objectif l’insertion professionnelle mais, avec un très bon dossier ou une mention à l’examen, une poursuite d’études est envisageable.

Les vœux des élèves sont exprimés dans le dispositif ParcourSup.

  • L’Université (licence, master) en arts plastiques, Histoire de l’art, Arts du spectacle, Arts et culture, Cinéma,…
  • Le DN MADE (Le diplôme national des métiers d’art et du design) a pour but l’acquisition de connaissances et de compétences professionnelles dans les différents champs des métiers d’art et du design. En 3 ans, le cursus prévoit une spécialisation progressive et une individualisation du parcours (exemples de parcours : mode, graphisme, animation 2D - 3D, art du bijou et du joyau, matières d’art et du patrimoine, costume de scène, scénographie et communication évènementielle,images narratives fixes et en mouvement…)
  • DMA (diplôme des métiers d’art) > ESAD (Ecole supérieure d’art et de design) ou ESAAT (métiers d’Arts - cinéma d’animation)
  • DNA > Diplôme national d'art (DNA), diplôme national supérieur d'expression plastique (DNSEP), une quarantaine d'écoles supérieures d'art, appelées écoles des beaux-arts, proposent des formations artistiques en 3 à 5 ans. Publiques et réputées, elles attirent nombre de bacheliers, d'où une forte sélection à l’entrée.
Retour en haut